Nombre total de pages vues

lundi 25 juillet 2011

CANCERS ET CITRON COMME REMÈDE ET .....

Abécédaire de http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/10/12041009465290239.gif

Le plus gros site.7500 Sujets Inédits, SCOOPS, Solutions. Cliquez : les lettres/chiffres
http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062008434188.gif-2-3-4 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/12042506173533288.gif-2 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/12042506204935221.gif-2-3-4 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425061913933534.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062110347847.gif-2-3-4 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062134935688.gif -2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062204237893.gif-2-3 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/12042506222636998.gif-2-3 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062255438617.gif-2-3http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062337638754.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062403338170.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062425140981.gif-2 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062450539524.gif-2-3-4 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062510641213.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/12042506261342787.gif http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062642847544.gif-2 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062715242602.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062735441948.gif-2-3 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062756642939.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062826641574.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062848843142.gif http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062909746377.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062933244160.gif http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062957747088.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425063032246767.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/20/120420050859839817.gif
Pour les visuels, cliquez ici ----> Humanité Reine
Déclaration Universelle des Droits de l'Homme: Article 19: "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."
À LIRE ET RELIRE

Cancer : ces dernières années, les ouvrages scientifiques de médecine affirment que la carotte, la betterave, ainsi que le chou font diminuer les chances d’évolution du cancer, tandis que la consommation de viande les fait augmenter. Il y a cinquante ans en Suède, le cancer de l’estomac figurait en première position parmi les maladies mortelles. Aujourd’hui, le chiffre est passé de 60% à 17% chez les hommes, et s’est réduit à 8% chez les femmes. L’explication en est que les repas en Suède étaient auparavant constitués de viande, tandis qu’à présent les légumes et les fruits sont consommés en très grande quantité. Tatiana Garnik, directrice du département de phytothérapie à l’université de médecine de Kiev, soutient qu’en mangeant chaque jour une pomme avec ses pépins, nous n’aurons jamais de cancer.

Voici un texte que m'a envoyé

cocolnat@yahoo.fr

Merci encore René

-------------------------------------------------------

Mettons du citron dans nos salades, dans nos jus, dans ......

-----------------------------------------------------------



Bienfaits du citron.

Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancéreuses. Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.
Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela?
Parce qu'il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d'une version synthétique qui leur rapportera d'énormes bénéfices.
Vous pouvez désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour prévenir la maladie. Son goût est agréable et il ne produit pas les horribles effets de la chimiothérapie.

Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin.
Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimillionnaires de grandes corporations ?

Comme vous le savez, le citronnier est bas, n'occupe pas beaucoup d'espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes. Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes: vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, pâtisseries, ...
On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante est l'effet qu'elle produit sur les kystes et les tumeurs.

Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains affirment qu'elle est de grande utilité dans toutes les variantes de cancer. On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux.

La source de cette information est fascinante: elle provient d'un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui affirme qu'après plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé que: Il détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas...

Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeutte normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer. Et ce qui est encore plus étonnant: ce type de thérapie avec l'extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n'affecte pas les cellules saines.
Institut de Sciences de la Santé, L.L.C. 819 N. Street, Baltimore, MD 1201

ENVOYER A TOUT LE MONDE... ! ! ! ! !


===========================

ANNEXE

de Viny Eden

Ceci est la dernière nouveauté en médecine, effective pour contrer le cancer!!!

Bienfaits du citron.

Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancereuses.


Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.

Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela?
Parce qu'il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d'une version synthétique qui leur rapportera d'énormes bénéfices.
Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin.

Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimilionnaires de grandes corporations? Comme vous le savez, le citronnier est bas, n'occupe pas beaucoup d'espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes.

Effectivement, de nombreuses études indiquent que la consommation d'agrumes, dont le citron et la lime, exerce un effet favorable contre le cancer. .

Cancer (prévention). Plusieurs études ont démontré que la consommation d’agrumes serait reliée à la prévention de certains types de cancers3,4,18,33, comme le cancer de l’oesophage, le cancer de l’estomac, le cancer du côlon, de la bouche et du pharynx. Selon l’une de ces étudess33, une consommation modérée d’agrumes (soit de 1 à 4 portions par semaine) permettrait de réduire les risques de cancers touchant le tube digestif et la partie supérieure du système respiratoire. En ce qui concerne le cancer du pancréas, les études demeurent controversées

Cancer (ralentir la progression). Les flavonoïdes, des composés antioxydants contenus dans les agrumes, ont démontré qu’ils pouvaient ralentir la prolifération de plusieurs lignées de cellules cancéreuses9,16,35 et diminuer la croissance des métastases34. Ces propriétés pourraient servir à l’élaboration de thérapies antitumorales


D’autres composés contenus dans les agrumes (les limonoïdes) ont également démontré des effets anticancer in vitro ou sur des modèles animaux. Ils pourraient diminuer la prolifération de cellules cancéreuses12,13 du sein15, de l’estomac13, du poumon13, de la bouche12,17 et du côlon

Maladies cardiovasculaires. Plusieurs études épidémiologiques ont démontré qu’un apport régulier en flavonoïdes provenant d’agrumes est associé à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires37. Les flavonoïdes contribueraient à améliorer la vasodilatation coronarienne, à diminuer l’agrégation des plaquettes sanguines et à prévenir l’oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL).


  • Inflammation. Plusieurs études ont démontré que les flavonoïdes des agrumes avaient des propriétés anti-inflammatoires. Ils inhiberaient la synthèse et l’activité de médiateurs impliqués dans l’inflammation (dérivés de l’acide arachidonique, prostaglandines E2, F2 et thromboxanes A2)37.
  • Hypercholestérolémie. Les flavonoïdes et les limonoïdes des agrumes et de leurs jus pourraient avoir un potentiel de réduction de l’hypercholestérolémie. Des études réalisées chez l’animal ont démontré que certains d’entre eux abaissaient le cholestérol sanguin10,11,19. Cependant, ces études n’ont pas été effectuées à partir de composés extraits directement du citron ou de la lime.


Autres. Parmi d’autres effets observés, deux limonoïdes présents dans les agrumes (la limonine et la nomiline) inhiberaient la réplication du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), en plus d’inhiber l’activité de la protéase du virus20. De plus, certains limonoïdes du citron démontrent une activité contre certains champignons pathogènes21. D’autres limonoïdes22 et certaines protéines26 amélioreraient le système immunitaire chez l’animal. Ces résultats sont prometteurs, mais n’ont pas fait l’objet d’études cliniques contrôlées. Il est donc impossible pour l’instant de transposer ces effets chez l’humain.


Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont révélé qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires28, de certains cancers29 et d’autres maladies chroniques1,2,30.

Que contiennent le citron et la lime?

Le pouvoir antioxydant du citron et de la lime est considéré comme faible, car il est calculé en fonction d’une portion normale, qui est relativement petite. Néanmoins, le citron et la lime renferment divers composants qui peuvent avoir un effet favorable sur la santé et sur la prévention de plusieurs maladies.

Flavonoïdes
Le citron et la lime renferment différents types de flavonoïdes. Ces composés antioxydants permettent, entre autres, de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. Les principaux flavonoïdes contenus dans le citron et la lime sont l’ériocitrine et l’hespérétine. Des expériences menées sur des animaux ont démontré que l’ériocitrine et l’hespérétine, extraits de l’écorce (peau) du citron ou de son jus, pouvaient diminuer ou prévenir l’augmentation des dommages reliés au stress oxydatif5,6. De plus, l’ériocitrine pourrait induire l’apoptose de cellules leucémiques. La partie blanche de l’écorce du citron est celle qui contient le plus de ces 2 flavonoïdes.


La nobiletine, un autre type de flavonoïde contenu dans les agrumes, aurait des propriétés antiangiogéniques. Elle contribuerait à ralentir la croissance des tumeurs et des métastases34. Enfin, selon une étude menée sur des cellules du pancréas, la capacité à inhiber la prolifération de cellules cancéreuses de la lime serait proportionnelle à son contenu en flavonoïdes ainsi qu’en limonoïdes36.

Limonoïdes
Les principaux limonoïdes que renferment les agrumes sont la limonine et la nomiline. On les retrouve principalement dans les pépins12, mais aussi dans le jus13. Les limonoïdes possèdent une certaine capacité antioxydante14. Ils pourraient aussi entraîner l’apoptose de cellules neuroblastiques cancéreuses (cellules nerveuses embryonnaires, se différenciant ensuite en neurones)16. Des études laissent présager qu’ils pourraient prévenir certains types de cancers chez l’animal. Par exemple, l’obacunone, un type de limonoïde, s’est avéré efficace pour diminuer l’incidence de tumeurs du côlon18 et pour diminuer le nombre de tumeurs de la bouche12.Mais il n’existe pour le moment aucune donnée quant à un effet similaire chez l’humain. L’action synergique de plusieurs limonoïdes entre eux, ou avec d’autres composés (comme les flavonoïdes), pourrait accentuer leur action sur les cellules cancéreuses.


Fibres solubles
Les agrumes sont riches en fibres solubles, principalement en pectine, que l’on retrouve dans l’écorce et dans la membrane blanche autour de la chair (albédo). Par leur aptitude à diminuer le cholestérol sanguin, les fibres solubles contribuent à réduire l’incidence des maladies cardiovasculaires23. Des chercheurs ont démontré que l’écorce de citron était efficace pour diminuer les taux de cholestérol sanguin et hépatique chez l’animal24. Cependant, en plus de la pectine, d’autres composés présents dans l’écorce du citron pourraient participer à ce processus.

De plus, la pectine du citron, comparée à celle de 3 autres agrumes (pamplemousse, tangerine et orange), présente la meilleure capacité à inhiber la croissance de certaines tumeurs cancéreuses in vitro25. Par contre, ces données nécessitent davantage d’analyse avant de conclure à des effets bénéfiques de la pectine de citron ou de lime sur le cancer chez l’humain.

Protéines
Une équipe de chercheurs a découvert qu’un extrait de jus de lime pourrait améliorer la réponse immunitaire chez l’animal26. Cet effet serait attribuable à un ensemble de protéines présentes dans l’extrait de jus de lime. Ces mêmes composantes protéiques pourraient participer à l’arrêt de la prolifération de cellules cancéreuses observé in vitro27


Prudence..... Le citron, la lime, ainsi que leurs jus, devraient également être évités par les personnes souffrant de reflux gastro-oesophagien, d'oesophagite peptique et de hernie hiatale (en phase aiguë de ces maladies) ou du moins en prendre progressivement.... car notre organisme doit se réhabituer à des aliments aussi magnifiques que nous avons remplacés hélas par des aliments cuits et oxydés par la cuisson.

--------------------

Chers ami(e)s,

sachons que tous les légumes et fruits cultivés sainement sans engrais et dans des sols appropriés et à la jachère sont parfaits pour l'alimentation humaine et peuvent contribuer rapidement à remettre sur pieds de grands malades....

Mais il n'y a pas de miracles, ce n'est qu'en adoptant une vie et des pensées saines et fraternelles, une alimentation fruitarienne et sans violence..... qu'on pourra vivre au maximum de ses limites humaines ....


Tant qu'il y aura des dizaines de milliers de substances chimiques dans nos aliments, dans l'air, dans l'eau..... et semés-là par des dirigeants internationaux qui parlent de surpopulation et son convaincus qu'il faille laisser mourir voir aider à mourir un bon nombre d'humains pour ''sauver la terre''.... Ces égoïstes bourgeois parlent de surpopulation car ils ne veulent rien partager ....


L'Avocat d'eau est un aliment unique en gras essentiel et autres..... Il est hélas encore trop méconnu

Il a été démontré qu'une goutte d'huile retarde la digestion de deux heures.

Notre corps n'a pas besoin de consommer des matières grasses pour constituer du gras. Il peut créer son propre gras à partir des autres aliments non gras que vous mangez. Un régime alimentaire naturel composé de fruits et de légumes, accompagnés d'un peu de noix diverses et de graines oléagineuses ou d'avocat, fournit des acides-gras essentiels en quantité suffisante.


Même les légumes verts contiennent des acides-gras.

On trouve environ 1% de matières grasses dans la laitue. Les fruits également en contiennent une petite quantité. Les avocats et de petites quantités de noix diverses et de graines oléagineuses peuvent nous apporter en suffisance les acides-gras essentiels dont nous avons besoin. Il n'est absolument pas nécessaire d'ajouter de l’huile, une forme de gras sur-concentré et séparé artificiellement de sa source, à ce régime alimentaire.

L'adoption d'un régime élevé en fruits est la méthode idéale, logique et pourvoyeuse de bonne santé pour arriver à un régime bas en matières grasses et élevé en hydrates de carbone, régime recommandé par tout praticien de la santé sur terre"

Le corps a besoin de sucre naturel comme source d'énergie. Lorsque des aliments à amidons comme les pommes de terre et le pain sont consommés, les enzymes digestives fractionnent les sucres complexes (amidons) en sucres simples. En consommant des fruits, le corps utilise les sucres simples (fructose ou autres) directement sans avoir besoin de les fractionner au préalable.

Tous les fruits contiennent un peu de gras, et en plus en bonne proportions et variété : par exemple le rapport omégas 6 / omégas 3 est entre 1 et 5, avec 1,75 pour les baies. Mais pour nous rassurer, partons donc à la recherche du gras dans les fruits avec cette petite étude.


· Salak 4 g, soit 58 % d’énergie lipidique de l’AET. Introuvable ici car fragile, mais mentionné pour la complétude du tableau.

. Jus d'argouse Flore Alpes : 3,45 g de lipides pour 100g. Soit 39% de l'AET.

· Durian 3,4 (à 3,7) g, soit 20 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Piment rouge 2,5 g, soit 37,5 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Piment vert 1,5 g, soit 21,7 % d’énergie lipidique de l’AET. Mais il est préférable d’éviter les fruits non-mûrs des solanacées qui contient de la solanine poison végétal.

· Caroube gousse, farine de la pulpe sans les graines qui sont vendues comme gélifiantes, 1,1 g, soit 5,2 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Mûron ronce 1 g, soit 24 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Raisin (de 0,3 g à) 1 g voire plus, soit 11 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Cerise 0,96 g, 12 % d’énergie lipidique de l’AET, mais surtout un contenu très intéressant en acide linolénique.

· Oponce figue de barbarie 0,7 g, soit 14,3 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Fraise et framboise 0,6 g, soit 13,5 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Kiwi de l’Actinidia 0,6 g, soit 10 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Courge chayotte 0,2 g, soit 15 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Tomate 0,3 g, soit 12,3 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Margose melon de San Gaetano 0,1 g, soit 9 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Poivron vert 0,2 g, soit 8,1 % d’énergie lipidique de l’AET. Mais il est préférable d’éviter les fruits non-mûrs des solanacées.

· Concombre et cornichon 0,1 g soit 7,5 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Aubergine 0,2 soit 6,2 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Pomme avec sa peau 0,35 g, soit 6 à 8 % d’énergie lipidique de l’AET.

· Poire 0,4 g, soit 5,9 % d’énergie lipidique de l’AET.

Courge, citrouille, potiron, melon 0,2g soit 5,8 % d’énergie lipidique de l’AET.

Nous n'avons hélas pas les chiffres du contenu en lipides du cynorrhodon, ni d'autres baies, mais il contient 4 g de protides pour 100 g et 25 g de glucides. Il contient des quantités intéressantes de vitamines liposolubles comme les vitamine A, D et E.

Contenu en acides 18:3 (linolénique et assimilés) pour 100 g de

huile d'avocat Bioléane 0,5 g,

huile de palme rouge 0,3 g,

avocat nord-américain 0,111 g,

pomme avec la peau 0,018 g,

de banane 0,027 g (0,05 g d’après Italie),

d’orange valencia sans la peau 0,016 g,

de kiwi frais 0,042 g,

raisin 0,039 g,

cerise acide (Prunus cerasus) 0,044 g,

cerise douce (Prunus avium) 0,026 g,

mûron de la ronce 0,075 g,

myrtille 0,067,

sureau 0,085 g,

olive mûre en boite 0,064 g,


En pays chaud il n'y aurait pas de craintes de manquer de gras avec les fruits, ni d'obligation de manger des fruits gras comme l'avocat qui est dur à digérer. En pays froid, manger des avocats, des olives noires non-saumurées, des framboises, de l'argouse, du kiwi et d'autres baies chaque jour ou presque, ainsi que la matière grasse contenue dans les autres fruits devrait fournir, sans entamer les réserves du corps, assez de matières grasses y compris les deux acides gras essentiels et le précurseur de la vitamine D. Le mini repas d’avocat est en général mangé par les fruitarien-ne-s le matin entre 11H00 et 12H00 et le soir, parfois avec de la tomate ou des olives, mais si possible pas avant des fruits sucrés pour une digestion optimale. L’excès de sucre que l’on peut avoir en se gavant de fruits est transformé par le corps en graisse et doit aussi être pris en compte. Notre absorption de gras reste quand même faible comparée à celles des omnivores. Mais les animaux sauvages mangent peu de gras.


Le gras augmente la fabrication de testostérone, hormone de l'agressivité.

==================================================

- Rudolf Breuss -


Michel Dogna explique:

"Rudolf Breuss a été un brillant guérisseur autrichien, qui a mis au point une cure anti-cancer à base de jus de légumes. Nous vous donnons ici le mode opératoire de cette cure qui a prouvé son efficacité aux travers des nombreuses guérisons, à condition de suivre exactement les indications pour les 42 jours que dure la cure.



La cure de jus de légumes

Cette cure doit durer 42 jours. Les jus de légumes peuvent être achetés en diététique par exemple les jus de Demeter ou Biotta, ou pressés soi-même, à condition qu'il s'agisse de légumes bio. La quantité à absorber par jour varie entre 1/4 de litre et 1 litre.


Il faut retenir que pendant cette période moins on boit, mieux cela vaut. Quant aux légumes, il ne s'agit pas de n'importe lesquels.


Voici donc la composition précise mise au point par Rudolf Breuss:


Mélange de jus (à consommer quotidiennement):


Avec une centrifugeuse, fabriquer, à la demande, un mélange de jus à partir des proportions suivantes de légumes frais:


- 300 g de betteraves rouges, avec pelure

- 100 g de carottes, avec pelure

- 100 g de céleri (racine),

- 30 g de radis noir, ?????? ATTENTION le radis contient un alcaloïde, (moi je le prescrirait pas)

- 1 pomme de terre avec pelure de la taille d'un œuf de poule (facultatif).


Nota Bene: En cas de cancer du foie, la pomme de terre est nécessaire.


Voici une autre méthode : cuire une poignée de pelures de pomme de terre (bio) dans l'équivalent de deux tasses d'eau pendant 3 minutes. Boire une tasse par jour de la décoction.


Mode opératoire de la cure:

Pendant les 3 jours qui précèdent la cure:


Il convient de commencer à consommer entre les repas le mélange de jus à raison ¼ de litre par jour. Ceci afin d'habituer l'organisme à ce nouvel aliment.


Durant la cure de 42 jours:


S'en tenir strictement au mélange de jus que l'on consommera de préférence à la cuillère en le gardant un peu dans la bouche avant de l'avaler. Il a été démontré, par l'expérience, que 1/4 de litre par jour suffit pour vivre.


A savoir qu'il ne faut jamais dépasser un litre du mélange de jus de par jour. On peut y ajouter, si l'on veut, une gorgée de jus de choucroute crue (pas de choucroute si elle contient du vinaigre car le vinaigre est néfaste), de temps en temps.


Pendant cette période, l'on peut maigrir de 5 à 15 kg, mais ceci n'empêche pas de se sentir bien et plein d'énergie. Près de 10 000 personnes ont fait cette cure de jus pendant 42 jours sans rien manger à côté. Elles ont tenu le coup et ont retrouvé la santé, sans rechute ultérieure.


Pendant la cure, il est recommandé de ne plus prendre aucun médicament, ni de faire aucune piqûre, ni de fumer, ce qui risquerait de nuire au grand nettoyage interne de l'organisme alors que celui-ci est en train de reprendre en main ses métabolismes vitaux d'auto-défense.


Enfin, il est indispensable de faire disparaître de la maison: naphtaline, camphre, DDT, sprays insecticides, épurateurs d'air pour WC, et tous produits chimiques agressifs et douteux. Par contre, faites brûler de l'encens pour nettoyer la maison.


Après la cure:


Se réalimenter progressivement avec des aliments légers ( FRUITS, légumes, riz complet, couscous…). Il est recommandé aussi de ne pas arrêter tout de suite le mélange de jus et de continuer à en consommer 1/2 litre par jour avant les repas.


L'option demi-cure

Cette appellation de Rudolf Breuss s'applique à ceux qui pensent ne pas pouvoir supporter le régime strict, ou bien parce que les personnes sont déjà trop affaiblies. Ceux-là pourront prendre chaque jour en plus du mélange de jus:


- Soit une tasse de crème d'avoine (flocons cuits et mixés),

- Soit une soupe de pâtes à l'oignon selon la recette suivante:


Faire revenir un oignon avec la pelure dans de l'huile,

Verser une tasse d'eau chaude,

Laisser cuire 1/4 d'heure.


A savoir que la guérison est moins immédiate avec la demi-cure.

Un complément indispensable pendant les 3 premières semaines (21 jours).

Lorsque l'on applique tout ce qui est conseillé ici à la lettre, on perd peu de poids.


La clef de voûte réside dans l'infusion rénale que l'on prend à raison de 1/2 tasse froide matin, midi et soir, ou mieux encore, si l'on prend deux cuillères à soupe toutes les heures.

La tisane rénale de Rudolf Breuss

Il faut:


- 6 g de prêle,

- 5 g d'ortie du mois de mai (de préférence),

- 3 g de renouée,

- 2 g de millepertuis.


Préparation:


- jeter une pincée du mélange dans l'équivalent d'une tasse d'eau chaude et infuser pendant 10 minutes,

- récupérer le résidu d'infusion et y ajouter l'équivalent de deux tasses d'eau.

- faire bouillir 10 minutes de telle sorte que la moitié s'évapore.

- Filtrer. Mélanger la décoction à l'infusion.


Attention!:


Il ne faut pas dépasser les 3 semaines d'utilisation, sinon les reins risqueraient de ne plus travailler que sous l'impulsion de la tisane.

Des décoctions de sauge à vie

Un médecin romain écrivit: "Pourquoi mourir, puisqu'il y a de la sauge dans le jardin?".


Il faut toujours boire une tasse de décoction de sauge par jour, chaude ou froide, même quand on se porte bien, et à plus forte raison pendant la cure.

Faire bouillir une pincée par tasse pendant exactement 3 minutes.


Des tisanes spécifiques supplémentaires:


- en cas de cancer du poumon: infusions de fenouil des Alpes

- en cas de cancer de l'utérus: infusions d'alchemille.


Pourquoi la cure de jus de légumes marche-t-elle?

Si l'on reprend les écrits de Bruno Vonarburg, biochimiste Suisse, auteur de "Bénédiction de Dieu dans la Nature", celui-ci déclarait, à propos de la cure Breuss:

"Etant donné que le développement du fait cancéreux est alimenté par les protéines, je vois l'avantage suivant dans un traitement avec une cure de jus: en effet, l'alimentation quotidienne en protéines étant arrêtée, et l'organisme ne pouvant vivre sans cet élément, le sang, amateur de protéines ronge dans le corps tout ce qui superflu, végétations, rassemblements de matières et tumeurs. C'est une opération sans scalpel à laquelle le jus rouge procède lui-même, une fois finement dosé".


Il est à supposer que ces considérations pour judicieuses qu'elles soient, ne sont que la partie visible de l'iceberg. Est-il besoin de tout expliquer pour pouvoir constater les résultats positifs, étonnants et souvent inespérés?


Il est, par ailleurs, important de signaler la nécessité d'un bon fonctionnement des selles et des urines, car les produits d'excrétion stagnants pourraient provoquer des empoisonnements.


Ne surtout jamais perdre de vue que le cancer se nourrit des aliments solides qui sont porteurs de protéines. D'où la nécessité d'une nourriture exclusive de jus, dont la lie a été filtrée.

*** Donc faire une diète azotée (sans protéine) car le cancer se nourrit de priotéines, Viny Eden


La cure de jus de Rudolf Breuss est-elle réservée au cancer?


Absolument pas - et des milliers de personnes ont suivi cette cure dans le seul but d'améliorer leur santé et d'accroître leur vitalité. Par ailleurs, la cure de jus de légumes peut être bénéfique dans de nombreuses maladies. C'est une excellente cure d'amaigrissement, qui peut s'effectuer sans souffrir de la faim, et sans effet nocif.


Pour l'arthrite, c'est spectaculaire. La méthode a, en outre, été testée par l'Institut de thérapies physiques de Amriwil en Suisse.

La cure Breuss pour la leucémie

D'après Rudolf Breuss, la leucémie est une maladie de décomposition du sang s'effectuant au niveau de la veine porte. Cette maladie prend sa source dans une dépression morale plus ou moins consciente.


Le traitement est plus simple que dans le cancer. Il suffit de consommer 1/4 litre de jus mélangé par jour, réparti en apéritif avant les 3 repas principaux. Ceci pendant 42 jours.


L'énergie revient souvent au bout de six jours.


Règle d'or de l'alimentation:


Ne jamais manger d'aliments réchauffés. Ceux-ci ne contiennent plus aucune vitamine. Ils ne font qu'apaiser la faim et on ne peut en vivre à long terme. A proscrire d'autant plus lorsque l'on veut guérir d'une maladie."


Notes:


- Le livret "Breuss Cancer Diet" a été tiré en 900.000 exemplaires en plusieurs langues, la version française se distribue à raison de deux mille exemplaires par an. Il existe actuellement 45.000 témoignages de personnes guéries.


Le livre de Rudolf BREUSS: "La Cure Breuss - Cancer, Leucémie et autres maladies apparament incurables mais guérissables par des moyens naturels" est disponible en France:



CANCER, LEUCÉMIE

et autres maladies apparemment incurables,
mais guérissables avec des moyens naturels


Conseils pour la prévention
et le traitement de nombreuses maladies.

Notes résultant de milliers d’expériences pour le bien
de toute l’humanité à la demande de nombreux patients guéris

et également à la demande de bons médecins.
Rudolf Breuss

La-Cure-Breuss.gif





===================================================



=================================

=================

==========

Site en développement

Revenez bientôt

Pour accéder à des dizaines de sites audacieux vous partageant des centaines de SCOOPS et faits cachés, et qui épateront vos ami(e)s

Vergers Partout

===========================

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire